Corruption

Barème de la Corruption

Voici le barème de la corruption, celui-ci existe à titre de référence, afin que vous sachiez comment jouer la corruption suivant le taux de votre personnage. Bien entendu, chaque personnage peut réagir différemment suivant son BG, ses caractéristiques morales et physiques. Les symptômes de la corruption exposés ici ne sont qu’une généralité. Vous pouvez demander votre taux à un MJ et trouver la valeur correspondante.

Beaucoup de lieux sombres des terres de l’exil sont remplis de magie corruptrice.
Lorsque votre personnage explore des grottes profondes ou des ruines antiques, la magie qui y persiste lentement le corrompt.
Quand il combat des créatures magiques, telles que des démons ou des morts-vivants, ou encore des prêtres sorciers, leur présence même répand la corruption. Il se peut que certains artefacts ou parchemins puissent atteindre son esprit également.
La corruption réduit de façon permanente son maximum de santé et d’endurance, mais aussi son charisme et surtout sa santé mentale.
Cependant, elle offre une certaine sensibilité à la perception de la magie et peut même octroyer un bonus aux prêtres pratiquant les arts noirs.

Les Effets de la corruption de +10 à 2000 se cumulent et sont progressifs.

0 à 10

Corruption à 0

Aucune différence n’est perceptible.
État : Supportable.
Drain via : Soigneurs, Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 0.

10 à 100

Corruption à 100

La corruption génère un état de fatigue physique générale léger.
État : Supportable pour un PJ ayant 20 de vitalité.
Drain via : Soigneur, Prêtre, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 0

100 à 200

Corruption à 200

La corruption génère un état de fatigue physique générale fort.
État : Supportable pour un PJ ayant 30 de vitalité.
Drain via : Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 0. 

200 à 400

Corruption à 300

La corruption génère un état de migraine persistante provocant de ce fait une irritabilité et perte d’appétit.
État : Supportable pour un PJ ayant 40 de vitalité.
Drain via : Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 5 (par semaine IRL).

400 à 500

Corruption à 400

La corruption génère une instabilité morale et un état dépressif fort, agrémenté de paranoïa et de peurs infondées. Le corps assimile mal la nourriture, provoquant nausées et vomissement avant ou après la prise d’un repas.
État : Supportable pour un PJ ayant 50 de vitalité.
Drain via : Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée: 10 (par semaine IRL).

500 à 700

Corruption à 500
Corruption à 600

La corruption génère une dégradation de la santé mentale, accroît l’agressivité, l’envie et la débauche de manière intempestive. Les yeux sont injectés d’un sang a l’apparence sombre et les pupilles se dilatent en temps de crise. Le corps est soumis à des suées soudaines et dégage une odeur désagréable de soufre.
État : Supportable pour un PJ ayant 60 de Vitalité.
Drain via : Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 20 (par semaine IRL).

700 à 900

Corruption à 700
Corruption à 800

La corruption réveille les instincts les plus primaires, au travers de crises au cours desquelles le personnage ressent de fortes pulsions de violence. Ceci mène à des actes de cruauté gratuite, adjoints à un goût prononcé pour le sang, une perversité sexuelle et un besoin de s’automutiler et/ou de torturer autrui. La gorge est serrée et le souffle est sifflant, animal.
État : Non supportable.
Drain via : Prêtres, PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 30 (par semaine IRL).

900 à 1000

Corruption à 900

La corruption génère l’apparition de tâches sombres et éparses sur le corps, similaires à la peste noire et provoquant une dégradation des tissus allant jusqu’à la nécrose des parties du corps ayant subi une blessure. Les crises sont de plus en plus fréquentes et les actes en découlant restent difficilement contrôlables. Le personnage perd peu à peu son libre arbitre et sa volonté sombre dans le chaos. Une voix étrange l’incite en permanence à des actes maléfiques.
État : Non supportable. 
Drain via : PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 40 (par semaine IRL).

Au-delà de 1000

Corruption à 1000

La corruption génère un état de folie pouvant être de forme brute et bestiale ou sombre et sournoise, suivant la personnalité du personnage. Celui-ci n’a plus aucune conscience de son état, n’obéit qu’à ses pulsions les plus abjectes et à la voix dans sa tête. Totalement asservi par le mal, il transpire la corruption et la répand autour de lui. Son corps est toujours parsemé de tâches sombres et ses veines, visibles au travers de sa peau, remplies d’un sang noir bouillonnant.
État : Non Supportable. 
Drain via : PNJs Spéciaux.
Prise de corruption spontanée : 50 (par semaine IRL). ​

2000

Corruption à 2000

Votre personnage est mort.

A titre indicatif – Repères de 1100 à 1900 sur la barre IG

Corruption à 1100
Corruption à 1200
Corruption à 1300
Corruption à 1400
Corruption à 1500
Corruption à 1600
Corruption à 1700
Corruption à 1800
Corruption à 1900

Barème de Drain de corruption

Soigneurs

Sur sujet atteint de 1 à 100, avec usage de potion purificatrice. (effet non cumulable)

Prêtres T3 avec autel T3 Uniquement

  • Sur sujet atteint de 1 à 100, à l’aide d’un rituel (Effet non cumulable).
  • Sur sujet atteint de + de 200 à 500 à l’aide d’un rituel (Effet non cumulable, retour de 10%).
  • Sur sujet atteint de + de 500 à 700 à l’aide d’un rituel (Effet non cumulable, retour de 20%).
  • Sur sujet atteint de + de 700 à 1000 à l’aide d’un rituel (Effet non cumulable, retour de 50%).

Attention ! Les prêtres d’Ymir et de Jhebbal-Sag ne drainent pas la corruption !
Les infusions purificatrices ne sont efficaces que de 1 à 100 de corruption, au-delà, la corruption de votre PJ remontera à 25% de plus que le total initial.

*Retour = Taux corruption en retour infligé au prêtre effectuant le rituel.
*Effet non cumulable = qui ne peut être répété plusieurs fois dans le même cycle lunaire (1 mois IRL).
*État Supportable / Non supportable = définit si personnage est dans un état d’accoutumance à la corruption et si le joueur peut s’astreindre de jouer les effets.
*Prise de corruption spontanée = nombre de points pris par le personnage en restant en état corrompu durant un certain temps.