Conflits, guerre et pillage

Combats PvP hors guerre ouverte

La situation de combat PvP hors guerre ouverte est soumise à la règle des émotes de combat.

Vous devez émettre une émote clairement offensive : « Attaque ». Votre adversaire doit y répondre de la même manière, par :

  • « Attaque à son tour » ou « Se défend ».
    Le combat commence ensuite entre les personnages.
  • « Fuit » et votre personnage engage alors une course poursuite.
  • « Tente de tempérer » si la situation le permet encore.

En cas de litige, mettez immédiatement le RP et toute action en pause et contactez un Modérateur. (Conseil : Indiquez « Freeze RP » entre parenthèses sur le canal Local)
Notez qu’un combat peut être mené aux dés dans sa première partie et finalisé en gameplay.

Attention ! Tout personnage allié (de même clan ou non), présent sur une scène au cours de laquelle un personnage émote et engage le combat PvP, a le droit de se joindre au combat dans l’immédiat sans avoir à émoter.
Une seule émote de combat du personnage instigateur, suivie de celle de son adversaire et engageant le combat, suffisent à lancer le PvP pour tous les personnages présents.

L’entrée en PvP se traduit par une offensive gameplay faisant suite aux émotes d’engagement de combat échangées entre deux personnages.

Notez cependant que si un personnage (exception faite de l’attaquant et du défenseur) présent n’attaque pas, il est interdit de le considérer comme « en combat ». Pour l’attaquer il faudra lancer une nouvelle émote d’engagement de combat avec lui, à laquelle il devra répondre.

Si un personnage est amical avec les deux parties, il peut décider de se ranger du côté de l’un ou de l’autre des parties engagées ou encore de ne pas prendre part au conflit.

Exemple : Pierre et Paul parcourent le désert et croisent un ennemi, Jacques. Pierre émote combat à Jacques, Jacques accepte. De ce fait Pierre et Paul peuvent se battre contre Jacques. Si Paul ne fait rien, Jacques n’attaquera que Pierre et s’il gagne contre lui, Jacques devra émettre une émote à Paul pour se battre contre lui ou inversement.

Merci de vous referez également à cette page : La Mort RP

Attaque à distance

Si vous attaquez une cible à longue distance (hors de portée du canal local et du /shout), il vous est possible d’engager le combat sans emote en tirant votre flèche en gameplay. En contrepartie, le combat PVP ayant été lancé, le ou les PJs ciblés par l’attaque pourront riposter également sans emote (que ce soit à distance, ou en se précipitant vers vous avec une arme de corps à corps).
Attention; cela signifie qu’un tir de semonce suffit également à lancer le PVP, puisque votre cible n’est pas en possibilité de savoir si la flèche est volontairement tombée à ses pieds, ou pas. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir fait mouche pour que le combat PVP soit engagé; il suffit qu’une flèche ait été tiré dans la direction d’un autre PJ.

Dans le cas où un PJ utiliserait une arme à distance (arc) à portée de local, la règle des emotes de combat s’applique.
Le PJ attaquant doit donc écrire une emote traduisant son passage à l’offensive

<Jean-Eude encoche vivement sa flèche et s’apprête à tirer.>

Il faut alors que tous les PJs présents dans la scène répondent par une emote à leur tour en spécifiant s’ils vont engager le combat, fuir, ou rester neutre.
Le cas échéant, si un PJ est en position de s’interposer, les joueurs peuvent tirer 1D20 d’initiative pour savoir s’il aura le temps d’agir avant l’archer.
La cible du tir et les témoins éventuels n’ont évidement pas le droit de déplacer leurs personnages pour se mettre à couvert avant d’avoir répondu à l’émote et perçu un tir Gameplay.

En cas de litige, mettez immédiatement le RP et toute action en pause et contactez un Modérateur.
(Conseil : Indiquez « Freeze RP » entre parenthèses sur le canal Local, ou, le cas échéant, en /w « Personnage ciblé » )
Effectuer un screenshot après l’emote d’engagement de combat peut aider grandement en cas de conflit.

Fuite sans émote

Pensez à effectuer un screen aussitôt après l’émote d’attaque si la cible s’enfuit sans répondre à l’émote, cela peut aider en cas de conflit.
Vous pouvez la pourchasser jusqu’à l’atteindre d’un seul et unique coup, celle-ci doit obligatoirement s’arrêter puis répondre à l’émote qui suivra. Vous avez bien évidement l’initiative. Un combat PvP pourra suivre, ou bien une capture aux dés (D20), en fonction des objectifs de votre personnage.

Rébellion

Si votre personnage ou votre clan possède des esclaves achetés à un esclavagiste, qu’ils soient PJs ou PNJs (thralls artisans, porteurs, danseurs, combattants, archers), il est impératif qu’un contrat de suivi des esclaves soit établi. Sinon, les esclaves finiront par se rebeller face au manque d’expérience du/des personnage(s) en la matière. Ils finiront par procéder à une attaque, pour tenter de s’échapper, avec des risques matériels et des probabilités de blessures, voire de mort RP du ou des maître(s).

Déclaration de guerre ouverte

Il est possible d’entrer dans un état de guerre ouverte vis-à-vis d’un autre personnage et/ou clan, incluant Raid des possessions et attaque à vue sans émote de combat.

Le staff doit être averti, pour toutes les intentions de type siège ou attaque à vue, au minimum 48H a l’avance afin de prévoir et valider l’événement. Le staff, une fois informé, organisera et supervisera la session PvP.

Lorsque que la demande a été faite au staff, et dans la mesure de la disponibilité MJ et de la présence des personnages joueurs concernés, des messages serveur seront affichés comme ci-dessous:

Serveur: « Les attaques à vue sont autorisées suite à l’approbation au clan ou aux personnes uniquement qui ont contacté le staff dans le cadre de l’événement. »

Serveur: « Fin des attaques à vue. L’événement pour lequel le staff a été contacté prend fin, merci de prendre en compte le retour de la règle des émotes combat. »

Signification de cet état de guerre

  1. Tout personnage ou clan concerné est en droit d’attaquer à vue la ou les cibles ayant fait l’objet de la demande.
  2. Tout personnage ou clan visé est en droit de répondre immédiatement sans obligation d’émote de combat.
  3. Tout personnage en présence du conflit, d’un clan extérieur ou simple allié amical d’une partie ou d’une autre, peut intervenir sans obligation d’émote de combat.
  4. Les attaques sur bâtiments seront autorisées durant la session.

Notez qu’aucune information ne sera donnée sur la ou les cible(s), pas plus que sur le(s) personnage(s) ou clan(s) ayant fait la demande de guerre au staff. Il appartient à chaque joueur de déduire si son personnage est éventuellement la cible de la demande accordée.

La demande peut tout aussi bien prendre la forme d’une chasse à l’homme ou d’une embuscade, qu’un état de siège avec autorisation de raid sur un campement ou une base ennemie, impliquant les droits de destructions et de pillages.

Aucun événement de ce type ne peut être lancé sans l’approbation, l’accompagnement et la présence d’un ou de plusieurs MJ(s) selon la demande faite.

Quelques points importants

  1. Aucun chef de clan ne dispose d’immunité de par son rang au dedans ou en dehors des événements de ce type.
  2. Toute attaque d’un personnage en dehors des événements de ce type doit se faire en émote de combat, la mort RP d’un membre d’un clan peut donner suite à cet événement de guerre ouverte si une demande est faite au staff sur l’instant. (Sous réserve de disponibilité).
  3. Les attaques à vue sont autorisées dans la tranche horaire comprise entre 21H à 00H00, au-delà, il faudra reporter vos actions à une date ultérieure. A noter toutefois qu’elle ne seront effectives qu’entre les messages indiquant le début et la fin de l’autorisation d’attaque à vue.
  4. Tout état de formation offensive supérieur à 2 personnages à proximité d’une zone (terrain alloué), d’une base, ou campement de clan adverse est considéré comme raid ou amorçage de raid et requiert donc une demande de raid en bonne et due forme. Il en va de même pour tout type de construction proche ou sur le terrain d’un clan adverse.
  5. Tout départ de raid doit se faire depuis la base du clan (qui peut être une base avancée) attaquant et en présence d’un MJ au moins.

Pour toute information complémentaire, le staff reste à votre disposition.

Pillage hors guerre ouverte

Vol lors de la visite d’un autre PJ

Votre personnage est responsable de toutes ses installations. S’il commet l’erreur de laisser une porte ouverte, ou de garder des coffres ouverts durant la visite ou le séjour de personnages externes à son clan, aucun item sujet au vol ne sera rendu. Cependant, si un vol est commis sur l’un de ses bien alors que votre PJ se trouve dans la même pièce que le voleur, il doit évidemment le signaler par une émote suivie d’un jet (1d20) de discrétion afin de faire preuve de fair-play.

Bâtiments abandonnés

Il faut déjà déterminer que la bâtisse en question est bel et bien abandonnée. Cela se fait à la fois de manière RP, pour que cela soit légitime, mais également HRP en vue de demander l’autorisation à un MJ disponible.
Transmettre les droits d’un bâtiment abandonné d’un joueur à un autre réclame une intervention directe sur les données du serveur. Ce sera rarement permis. Contactez le staff.

Crochetage

Notre mod MTERP permet de crocheter les portes, les coffres, les vaisseliers ainsi que les contenants sans obliger la présence d’un membre du staff. Le crochetage s’appuie sur la statistique Précision et ainsi, plus vous investissez de points dans celle-ci, plus les chances de réussite de votre personnage seront élevées. Les crochets grossiers et avancés peuvent s’obtenir auprès de plusieurs métiers.
A savoir que l’action n’est disponible que lors des horaires de raid, si l’un des membres du clan visé est connecté et si votre personnage possède au moins un crochet (de quelque type que ce soit), dans son inventaire.
N’oubliez toutefois pas de faire preuve de fair-play et de tenir compte de la présence éventuelle de thralls et autres Thespians, qui, s’ils voient votre PJ procéder, ne pourront évidemment pas rester impassibles.

Coffres en extérieur

Il est parfaitement légitime de briser un coffre perdu dans la nature, ou dans un lieu ouvert (sans porte, ou porte non verrouillée), ceci pendant les horaires de raid. Cependant si vous avez un doute et pour éviter tout conflit, n’hésitez pas à avertir un MJ en jeu, de manière à ce que l’action soit incontestable.
Néanmoins, si la destruction du coffre entraîne celle de structures appartenant au joueur, il est interdit de procéder hors cadre de guerre ouverte.
Vous pouvez toujours faire appel à un membre du staff ou via Suivi RP et l’action sera alors soumise à un jet de dé. Il reste également la possibilité de crocheter le coffre grâce à notre mod MTERP.

Mouvements interdits en PvP

MTERP n’étant pas considéré comme un serveur PvP pur, nous considérons ces exemples comme des Abuse Bug. Dès lors, ils ne sont pas tolérés lors de combat PvP.

  • Animation canceling : Rengainer son arme lors d’un combat pour annuler son combo, la reprendre en main par la suite pour entamer un nouveau combo.
  • Shield glitch : Maintenir le bouclier levé en spammant une attaque légère ou une attaque lourde, qui la fait continuer en boucle, tout en rendant la personne invulnérable.

Nous rappelons qu’il est préférable de contacter un modérateur pour superviser un combat PvP pour éviter tout débordement.